Abris de glace

Le ballon

Une vingtaine de gamins jouaient en bas de l’immeuble.
Ils se poursuivaient en poussant des cris perçants : « La passe ! Fais-moi la passe ! Hep ! Ici ! But ! ». Et le ballon courait de l’un à l’autre dans une ronde désordonnée.
L’un des enfants, un peu chétif et d’apparence timide, se tenait légèrement en retrait. Il hurlait aussi fort que les autres, mais jamais on n’envoyait le ballon dans sa direction. Et quand par extraordinaire il parvenait à le toucher, ce ballon, sa maladresse faisait qu’il le lançait hors des limites du terrain, ou qu’il tombait en mettant le pied dessus. Au bout d’un moment, las sans doute de se faire rabrouer par les autres joueurs, il s’écarta et se contenta de les regarder évoluer.
Le jeu se poursuivit un bon quart d’heure puis, soudain, le ballon s’en vint rouler vers lui.
Il s’élança pour le remettre en jeu, donna un grand coup de pied et l’envoya si fort que le ballon resta là-haut, suspendu dans le ciel, tournoyant dans le soleil.
Le jeu s’interrompit. Alors un des gamins se retourna vers lui et lui dit : « C’est malin c’que t’as fait là ! »

0 Commentaire(s):

Enregistrer un commentaire

Lien(s) vers ce billet:

Créer un lien